» » L’homme qui a surpris tout le monde (2019)

L’homme qui a surpris tout le monde (2019) Streaming

L’homme qui a surpris tout le monde (2019)
HD
VF
Titre original: The Man Who Surprised Everyone
Genere: Drame / Nouveaux Films‎
Année: 2019
Nationalité: Russe, Estonien, Français
Durée: 1h 44min
Description: L’homme qui a surpris tout le monde (2019)
Un homme mourant d'un cancer dans un village sibérien pauvre met tout en œuvre pour un traitement ultime qui surprendra le plus grand nombre. Comme l’histoire populaire qu’il met à jour soi-disant, L’homme qui a surpris tout le monde (Tchelovek Kotorij Udivil Vseh) est tout aussi délicieux, horrifiant et stimulant que de plonger ses pensées dans le psyché pour exposer ses préjugés sexuels enracinés. Elle a remporté le prix de la meilleure actrice pour la co-star Natalya Kudryashova à son arc des Venice Horizons et une mention spéciale à El Gouna. Sa condamnation des attitudes de la Russie à l'égard de l'homosexualité devrait être écoutée par le public des maisons d'art. Il s’agit d’un film intelligent sur le genre dont le thème est susceptible d’aller bien au-delà de la Communauté Rainbow.

Les codirecteurs Natasha Merkulova et Aleksey Chupov, qui ont également écrit le scénario, ouvrent avec un habile premier acte qui permet aux spectateurs de croire qu'ils regardent un drame de village placide sur un honnête garde forestier de la taïga, Egor (Yevgeny Tsyganov), dont la vie est à propos être coupé avec cancer. Alors qu’il chasse silencieusement les braconniers dans son bateau fluvial, naviguant dans un Eden sibérien, son expression n’est pas révélatrice. Seul son tirage rapide dans un duel de coups de feu fait allusion à des nerfs effilochés et à sa tension intérieure.

Un médecin de campagne lui donne deux mois à vivre, s’il a de la chance, et lui conseille de réserver un centre de soins palliatifs pour alléger le fardeau de sa famille pour le soigner. Sa jeune femme ensoleillée, Natalia (Kudryashova), enceinte de son deuxième enfant, ne peut accepter ce verdict et demande aux villageois de l’argent pour l’amener chez un médecin de la ville, mais il ne fait que confirmer le diagnostic. Alors, elle l’emmène voir le premier personnage extravagant du film, une vieille femme médecin-médecine inuite qui s’habille comme un corbeau et effectue un rituel chamanique loufoque. Ça ne marche pas.

Son traitement peut être inefficace, mais Egor glane une idée de la vieille femme. Elle lui raconte l'histoire du drake Zhamba qui, lorsqu'il apprit qu'il était temps de mourir, s'enroula dans la poussière et se camoufla comme un canard femelle dans un troupeau, si bien que Death ne put pas le retrouver. Ce soir-là, Egor rentre chez lui ivre et commence à pourchasser les oies dans son jardin. Mais il est clair qu’il ne va pas tromper la Mort avec ce groupe.

Nouvelle idée. Il se rend dans un centre commercial et rend visite à un magasin pour femmes. Cette nuit-là, tout seul dans la remise à outils, il enfile un collant, une robe rouge, des talons et du rouge à lèvres. C’est un choc incroyable de voir ce combattant de la justice blessé qui ressemble soudain à Priscilla du Désert; c’est encore plus bouleversant quand il sort de son refuge et, sans aucune sorte de fanfare, se présente au monde comme une femme.

La véritable histoire commence ici, avec les réactions terrifiantes de la famille d’Egor et de ses voisins. Jouer le rôle d'une femme l'oblige à rester muet, à ignorer ses obligations familiales, à rompre tout lien avec son identité antérieure. Incapable de dire aux gens pourquoi il se travestit subitement, il déchaîne par inadvertance le pire de l'âme rurale russe.

Les cinéastes ne mâchent pas les dommages collatéraux que son choix implique. Intimate Parts, le long métrage de Chupov et Merkoulova en 2013, s’est aventuré dans un territoire similaire pour explorer, avec une comédie barbelée, l’attitude des Russes sophistiqués face à leur propre sexualité. Ici les rires s'éteignent rapidement. Le fils d’Egor est le premier à en souffrir: victime d’intimidation et de coups à l’école, il refuse de quitter sa chambre. Lorsque les villageois regardent Daddy, son épouse adorée devient froide et le met à la porte.

Mais se faire exclure de son domicile et de sa famille ne suffit pas. Egor ressent le besoin d'afficher sa nouvelle identité. il se dirige vers la ville et est attaqué lors d'une danse. Chaque nouvel acte de violence donne aux citadins la permission d'aller plus loin. S'accrochant à la femme maintenant sans défense, ils l'utilisent comme un sac de frappe et il subit les tourments de Job, aboutissant à une scène écoeurante dans sa forêt bien-aimée.

Tandis que Kudryashova apporte un large éventail d’émotions pour donner corps au personnage de la femme, Tsyganov est discrètement magnifique dans le rôle principal. Les deux vont bien au-delà des stéréotypes de conte de fées, même si leur jeu suit des chemins fatals qui paraissent inexorables. Le travail technique est une pure simplicité, qui suit l’esprit de la quête d’Egor de la manière la plus naturaliste possible, sans chercher à embellir le village détruit par la boue et les cabanes défraîchies. Le montage de Vadim Krasnitsky maintient le récit fluide et fluide.

L’homme qui a surpris tout le monde (2019) Streaming VF

Streaming en HD Trailer
▼ Télécharger L’homme qui a surpris tout le monde (2019) en HD ▼

Papystream